In girum imus nocte et consumimur igni

Ce soir, l’équipée zapzalapienne rediffuse un mixage radiophonique du plus beau et du plus misanthrope texte de ce fameux théoricien alcoolique qu’est Guy Debord:  » In girum imus nocte et consumimur igni ». Vos esgourdes pourront goûter à la prose debordienne assaisonnée de soul music et de mélopées enniomorriconiennes.

Précisons que cette émission est tout public: si tu es sioniste, ou pas! Ah! Ah! Ah!

L’équipée zapzalapienne

Tous les lundis de 19h à 20h, sur Radio Campus 106,6fm

Pour choper l’émission, c’est ici

4 réponses à “In girum imus nocte et consumimur igni

    • Merci!
      Pour la liste des musiques? pfffoouuuu! fastidieux, d’autant que plus cette émission remonte… de mémoire et plus ou moins dans l’ordre: du ennio morriconne (entre autres, « la classe ouvrière va au paradis », y a deux-trois morceaux d’ennio dans l’émission), beaucoup d’intros de morceaux de soul (dont une bonne part est trouvable sur les 4 compils « shaolin soul »), un morceau de Dinah Washington, une instru de Napalm death, un morceau de Miles Davis (extrait de « ascenseur pour l’échafaud »), un morceau de Youngblood brass band, l’intro du « Holiday in cambodia » de Dead Kennedys, un morceau de Menahan street band, et, à la fin de l’extrait télé, Poison Idea (Nation of Finks). Pour les chansons qui suivent, elles ont été rajoutées il y a peu de temps pour une redif. en vrac : colette magny, sharon jones, charles bradley, pierre brasseur (« j’voudrais pas crever » de vian)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s