Zapzalap et les grands magasins : totally spies vs émile Z.

Fidèles auditeurs, fidèles auditrices,

totallyPour fêter comme il se doit cette fin d’année, l’émission sans valeur marchande Zapzalap consacre une heure à ce symbole glorieux du capitalisme industriel, apparu à Paris à la fin du 19ème siècle : le grand magasin ! Pour ce faire, l’équipée zapzalapienne, que rien n’arrête, n’a pas hésité à prendre le risque de mélanger les genres, aussi mauvais soient-ils. Nous ouvrirons donc les hostilités par le montage d’un dessin animé aussi connu des chiards aliénés que des parents irresponsables: Totally Spies. Cette série télé d’animation franco-canadienne qui est un mélange hystérique de drôle de dames et de James bond nous narre les aventures de Sam, Clover et Alex, trois étudiantes de Beverly Hills qui sont en réalité trois espionnes appartenant à une organisation secrète de protection de l’humanité (la World Office Of Human Protection). Dans l’épisode que nous diffusons ce soir, elles ont pour mission d’arrêter un groupe terroriste anti-consommation qui s’est donné pour objectif de détruire tous les grands magasins de la planète! Rhaaaaa !

Zapzalap, dans un élan de générosité cinéphilique, n’a pas pu s’empêcher, sous la forme d’un montage de 20 min, de vous faire partager cet épisode trépidant, plein d’actions et de rebondissements, éloge de la marchandise et de la consommation à destination des jeunes ouailles. Mais, parce que les Totally Spies ne peuvent suffire à nous éclairer sur les origines des grands magasins, ces vitrines de l’Ogre capitaliste, symboles de la société spectaculaire marchande, nous convoquerons également philosophes et historiens, sans oublier l’incontournable Emile Z. et son « bonheur des dames ». Ceux-là nous montreront combien ce lieu est ambivalent puisque, destiné à l’origine à un public féminin bourgeois, ayant pour but de fasciner, de séduire, de divertir, il a tendance à susciter parmi certains homo sapiens un désir de destruction, aussi primaire que revigorant. Nous dédicaçons cette émission aux caissiers et aux caissières, aux pilleurs et aux pilleuses, aux voleurs et aux voleuses, ainsi qu’à Tao Hsiao, un Chinois qui s’est suicidé au milieu du mois de décembre 2013, en sautant du 7ème étage d’un grand magasin, durant les soldes de Noël, parce que sa compagne, après 5h de shopping voulait continuer ses achats.

A bon entendeur!

L’équipée zapzalapienne

Tous les lundis, de 19h à 20h, sur Radio Campus 106,6fm

Pour télécharger l’émission, c’est ici

2 réponses à “Zapzalap et les grands magasins : totally spies vs émile Z.

  1. Moi qui croyais que cette série était née de l’imagination « diabolique »👺 des animateurs de Radio Campus.,Ben non, « en fait », ça existe vraiment… Hallucinant comment le bourrage de crâne prend de moins en moins de pincette…

    • Effectivement, Fnuck. Mais nous serions presque à regretter qu’il y en ait pas un peu plus de cet acabit des dessins animés débiles, ça ferait de la matière pour des émissions…! hi! hi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s